électionsMarine Le Pen

Le gouvernement démissionnera « dans les jours qui suivent » une éventuelle réélection de Macron, annonce Castex

Nouveau look pour un nouveau mandat ? S’il est réélu, Emmanuel Macron pourrait revoir l’effectif de ses troupes. En effet, son Premier ministre Jean Castex a annoncé ce mardi qu’il démissionnerait, ainsi que son gouvernement, « dans les jours qui suivent » une éventuelle réélection du président sortant dimanche.

Interrogé sur France Inter pour savoir s’il resterait Premier ministre jusqu’aux législatives​ des 12 et 19 juin, il a répondu que « tout dépend du sort des urnes dimanche », mais qu’il est « de ceux qui pensent qu’une impulsion nouvelle après la réélection du président doit être trouvée ».

« Extrêmement mobilisé »

« Je suis de ceux qui espèrent fortement que le président Emmanuel Macron sera réélu dimanche », a-t-il souligné. « Après cette réélection, dans les jours qui suivent, comme le veut la tradition, je présenterai ma démission et celle du gouvernement au président de la République », a-t-il expliqué.

Il s’est dit pour l’heure « extrêmement mobilisé » à la veille du second tour de la présidentielle du 24 avril, pour lequel les sondages donnent le président sortant vainqueur face à la candidate d’extrême droite, mais avec une avance moindre que lors de la présidentielle de 2017.

« Rien n’est joué »

Le président sortant recueillerait selon les études d’opinion​ 53 à 55,5 % des suffrages exprimés, contre 44,5 à 47 % pour Marine Le Pen. Emmanuel Macron était sorti vainqueur en 2017 avec 66 % des voix contre 34 % à la candidate d’extrême droite.

« Rien n’est joué et il ne faudrait surtout pas tirer » des estimations avancées par les sondages « l’idée que l’élection est pliée, que le match est plié. Il ne l’est pas » et « nous devons convaincre (les Français) que le programme d’Emmanuel Macron est le meilleur pour la France et pour eux », a insisté Jean Castex.

Source link المصدر

زر الذهاب إلى الأعلى