CAN2021Equipe nationaleLions de l'AtlasSportsVahid Halilhodzic

Lions de l’Atlas: Vahid Halilhodzic justifie ses choix

La défaite face à l’Egypte n’étant toujours pas digérée, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic a tenté, lors de la conférence de presse organisée jeudi, de justifier les causes de l’élimination des Lions de l’Atlas, sortis en quart de finale de la CAN par une sélection égyptienne combative. Le Franco-Bosniaque est resté droit dans ses bottes, refusant de se laisser marcher sur les pieds, même en cas de défaite consommée.

Malgré la déception des Marocains, qu’il dit comprendre et partager, il considère que l’équipe nationale a donné une bonne image du football marocain en livrant de bonnes performances, particulièrement lors des premiers matchs de la compétition.

Elle était, d’ailleurs, considérée parmi les favoris de la compétition grâce au bon niveau qu’elle a affiché, parvenant à sortir l’équipe du Ghana, quadruple vainqueur de la compétition. Sauf que les choses ont mal tourné face à l’Egypte. «L’adversaire a pu s’imposer grâce à un joueur capable de changer le sort du match à partir de demi-opportunités», explique-t-il, tout en soulignant que le match s’est joué sur de petits détails.

«Si la tête de Nayef Aguerd était entrée en première période, nous ne serions pas ici pour en discuter», poursuit-il. Justement, Coach Vahid dit ne pas regretter ses choix estimant que le onze national était meilleur que l’adversaire. Il a fallu un génie du football comme Mohamed Salah pour débloquer la situation sur une demi-opportunité. Les critiques quant à ses mauvais choix d’équipe, en particulier l’option Munir El Haddadi, Vahid les écarte d’un revers de main, affirmant que le joueur en question a fortement progressé à l’entrainement. Pour les autres cas, particulièrement celui de Ziyech, le sélectionneur a réitéré sa position, affirmant que l’équipe nationale «est au dessus de tout». Il va même plus loin, confiant qu’il ne compterait pas sur lui pour les matchs barrages pour la coupe du monde. «Vous voulez que je supplie quelqu’un de jouer pour l’équipe nationale? Il y a un groupe, un esprit collectif, je veux garder cela», fustige-t-il.

Vahid Halilhodzic a abordé, également, les réactions des supporters après l’élimination des Lions de l’Atlas de la CAN 2021, expliquant qu’il a reçu des menaces de mort et de décapitation. Il tempère, cependant, affirmant que «plusieurs Marocains m’ont soutenu tandis que d’autres, moins indulgents, m’ont insulté». Le sélectionneur a fait ce constat après avoir effectué une balade, seul, pour «tâter le pouls de la rue». L’occasion de constater le soutien de nombreux citoyens qui l’ont encouragé à poursuivre son travail à la tête de la sélection nationale». L’homme, qui n’est pas du genre à baisser les bras, assure qu’il fera son possible pour qualifier le Maroc en Coupe du monde. «Nous avons une belle génération de joueurs et une excellente équipe capable de signer de magnifiques prestations».

Sami Nemli  / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Source link المصدر

زر الذهاب إلى الأعلى