aquitainePlanète

Des rejets de milliers de poissons morts par des chalutiers, dénoncés par Sea Shepherd

Ces derniers jours, l’association Sea Shepherd a filmé un banc de poissons morts flottant sur plus de 3000 m2 à 300 kilomètres au large de
La Rochelle, dans le golfe de Gascogne. Depuis son embarcation le Age of Union elle a suivi l’activité du
Margiris, un navire-usine qui se trouvait dans le secteur. Trois autres chalutiers géants étaient présents sur la zone de
pêche et pourraient être impliqués dans le rejet de ses poissons morts, estime l’ONG. On ignore encore pourquoi ces merlans bleus ont été remis à l’eau
par ces bateaux géants.

Le Margiris mesure 143 mètres de long pour 18 mètres de large, c’est le 2e plus gros chalutier au monde, précise l’ONG dans sa vidéo. Elle rappelle que son autorisation de pêche dans les eaux australiennes a été annulée, et qu’il n’est pas toujours le bienvenu dans d’autres territoires maritimes comme ceux du Chili ou de l’Irlande. « Personne n’en veut et il pêche dans la zone exclusive économique française en toute légalité », regrette l’ONG dans sa vidéo. Avec un filet de 600 m de long sur 200 m de large, le Margiris collecte environ 6.000 tonnes de poissons sur une campagne de pêche et près de 200 tonnes par jour. Les poissons sont congelés et conditionnés directement dans les cales du navire, transformées en véritable usine.

La ministre de la mer Annick Girardin, en déplacement en Nouvelle Aquitaine ce vendredi, a demandé « au Centre national de surveillance des pêches de faire la lumière sur ce sujet afin d’identifier les causes de ces rejets importants de poissons. »

Pêche: des prises mondiales en déclin et pourtant largement sous-estimées

Source link المصدر

زر الذهاب إلى الأعلى